Sommet de Brdo-Brioni : invoquer l’intégration européenne, ne surtout pas parler des frontières

| |

Le dixième Sommet du processus de Brdo-Brioni s’est déroulé ce lundi en Slovénie en présence des chefs d’État des Balkans occidentaux, alors qu’un non paper diffusé en avril par Ljubljana continue de secouer la région.

Les Présidents slovène et croate, Borut Pahor et Zoran Milanović ont accueilli ce lundi dans la ville slovène de Brdo leurs homologues de Serbie, Aleksandar Vučić, du Kosovo, Vjosa Osmani, du Monténégro, de Macédoine du Nord et d’Albanie, Milo Đukanović, Stevo Pendarovski et Ilir Meta, ainsi que les trois membres de la présidence de Bosnie-Herzégovine, Milorad Dodik, Šefik Džaferović et Željko Komšić. Le Sommet du processus de Brdo-Brioni aurait dû se tenir l’année dernière, marquant son dixième anniversaire, mais il a été reporté à cause de la pandémie. Cette initiative slovèno-croate a été lancée en 2010 par Borut Pahor, alors Premier ministre, afin de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous