Balkans : échec de l’intégration européenne, effondrement des relations régionales

| |

La Serbie a-t-elle renoncé à l’intégration européenne ? C’est évident, affirme Aleksandar Popov, du Centre pour le régionalisme, alors que le régime autoritaire et corrompu d’Aleksandar Vučić se durcit de plus en plus, que la rhétorique des années 1990 est de retour et que les relations régionales sont en train de se désagréger. Entretien.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Aleksandar Popov est directeur du Centre pour le régionalisme et coprésident de l’Initiative Igman qui réunit des organisations de l’ancienne Yougoslavie œuvrant à la réconciliation et la coopération interethniques régionale. Il a fait partie des 38 intellectuels qui ont traversé en avril 1995 le mont Igman pour arriver dans le Sarajevo assiégé et exprimer leur soutien aux habitants. Dans les années 1990, il était membre du parti d’Ante Marković avant de s’engager dans les rangs des Réformistes de Voïvodine. Il a pris part au dialogue du régime de Milošević et de l’opposition sur les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous