Violences contre les femmes au Kosovo : une justice trop indulgente

| |

Plusieurs cas de violences brutales contre les femmes ont récemment ému l’opinion publique kosovare. Des affaires restées impunies qui rappellent le caractère profondément enraciné du patriarcat dans le pays, et le rôle crucial des mouvements féministes pour faire évoluer une situation bien souvent dramatique.

Par Eurisa Rukovci Les souffrances de Zejnepe Bytyqi ont pris fin : elle a été inhumée dans son village de Semetisht, de la commune de Suhareka, dans le Sud du Kosovo. Après de nombreuses années de violences et de maltraitances, elle est morte sous les coups de son mari. Sa fille aînée était présente quand Nebih Berisha, son père, a assassiné sa mère de dix coups de couteau. Elle-même a été blessée en tentant de s’interposer. Dans une société patriarcale, en l’absence d’un père ou d’un frère, Zejnepe était impuissante face aux maltraitances, aux coups et au harcèlement de son mari. Dans ce foyer, comme dans beaucoup d’autres, les violences se sont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous