Sergueï Lavrov : Entre Bruxelles et Moscou, « la Serbie est absolument libre de ses choix »

|

En visite officielle à Belgrade, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a assuré que le choix de la Serbie entre l’UE et la Russie était un « faux dilemme ». Il s’est félicité de la bonne coopération entre les deux pays dans les domaines de l’énergie, des infrastructures et de l’économie. Mais il a également insisté pour que la lumière soit faite sur le meurtre du politicien serbe du Nord du Kosovo, Oliver Ivanović.

Par la rédaction Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a atterri mercredi après-midi à Belgrade pour une visite officielle de deux jours. Lors d’une conférence de presse commune avec le Président serbe Aleksandar Vučić, il a rappelé la Serbie était « absolument libre » en matière de politique étrangère et que le choix entre l’Union européenne et la Russie était un « faux dilemme ». Il a également salué les efforts de Belgrade pour développer ses relations à la fois avec l’UE et la Communauté économique eurasiatique. « Nous savons que dans le cadre de l’adhésion européenne, l’UE fixe certaines conditions en politique étrangère, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous