Serbie : à Novi Sad, mobilisation citoyenne pour sauver le Danube et sa biodiversité

| |

Depuis le début de l’été à Novi Sad, un groupe de militants, de citoyens, de touristes et d’étudiants protègent la zone verte connue sous le nom de Dunavac-Šodroš, près du chantier naval. Car cette oasis de biodiversité est menacée par les promoteurs immobiliers. Reportage.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) La lutte pour la préservation du Šodroš consiste à la fois en la protection physique de la zone et en une bataille juridique. Peu s’attendent à ce que les autorités se préoccupent de la nature, tout comme elles n’ont pas pris en compte les objections des citoyens au GUP. « Je n’espère rien d’eux. Il est tout à fait clair qu’ils nous ignorent, mais nous avons sauté cette étape », tranche Vesna Galečić, précisant qu’ils se sont tournés vers le Parlement européen, dont ils espèrent qu’il forcera les institutions à reculer. « C’est pourquoi on dit : ’Un pont oui, mais pas à cet endroit’ », insiste (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous