Serbie : mobilisation écologiste pour sauver la forêt de Šodroš, poumon vert de Novi Sad

| |

Un combat de David contre Goliath a commencé à Novi Sad. Des militants écologistes ont ouvert une ZAD pour sauver le Šodroš, forêt réputée pour sa biodiversité, aujourd’hui menacée par la construction d’un pont enjambant le Danube. Mais la mairie fait la sourde oreille.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) « Le Šodroš est la dernière grande forêt de Novi Sad, une oasis verte permettant d’échapper à la chaleur et au béton, une fabrique d’oxygène dans une ville de plus en plus polluée, ainsi que l’habitat naturel de plus de 200 espèces protégées. » Le message lancé par les militants écologistes est limpide : il est urgent de sauver le poumon de la capitale la Voïvodine qui borde le Danube et pour cela, les citoyens sont invités à rejoindre le Šodroš Survivor KAMP. Quatre revendications ont été adressées au maire Miloš Vučević, dont le classement en tant que parc naturel du Šodroš et de trois autres (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous