Serbie : les surnoms, un véritable patrimoine national

| |

Que l’on soit de la ville ou de la campagne, riche ou pauvre, chacun ou presque a son surnom en Serbie. Et certains y sont tellement attachés qu’il le font même graver sur leur pierre tombale. Petit lexique à l’attention des néophytes.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Les surnoms font partie intégrante de l’identité culturelle serbe. Donnés parfois dès la petite enfance, on les garde toute sa vie et certains les font même graver sur leur pierre tombale. La plupart de ces surnoms, souvent ironiques, font référence à un trait de personnalité, au physique ou encore à des tics de langage. Ils peuvent faire référence à des animaux, des figures historiques (Staline, Tesla), des titres (L’Empereur) ou des nationalités (Le Turc, Le Boche). Ils se rapportent à des individus ou bien à des familles entières. À Donja Vrbava, un village de la commune de Gornji (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous