Serbie : l’assassin d’Arkan restera en prison en Afrique du Sud

| |

En janvier 2000, il avait mortellement blessé le parrain et criminel de guerre serbe Arkan à Belgrade. Réinstallé au Cap « pour sauver [sa] peau », Dobrosav Gavrić a vite retrouvé de l’embauche parmi les bandes mafieuses locales. Et depuis dix ans, il croupit en prison en Afrique du Sud. Itinéraire d’un ancien flic devenu tueur.

Par Jacqueline Dérens Saša Kovačević, de son vrai nom Dobrosav Gavrić, avait espéré pouvoir refaire sa vie en Afrique du Sud et échapper à la justice de son pays. Mais il croupit en prison depuis décembre 2011 pour une affaire de drogue et ses liens avérés avec les gangs criminels du Cap. Sa demande de libération sous caution vient de lui être refusée, ainsi que sa demande pour obtenir le statut de réfugié. En 2006, l’ancien flic devenu tueur quittait la Serbie grâce à un faux passeport bosnien. Après avoir transité par la Croatie, l’Italie, Cuba et l’Équateur, il s’établit un an plus tartd au Cap, toujours sous son nom d’emprunt, avant de faire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous