Entre Afrique du Sud et Serbie, cadavres exquis et mafias sans frontières

| |

Milan Đuričić, l’un des meurtriers d’Arkan, a été assassiné le 25 avril dernier à Johannesburg. Le 5 mai, c’est Georgije Gorg Darmanović, proche des milieux interlopes sud-africains, qui était abattu à Belgrade. Sans lien apparent, ces deux affaires illustrent la forte présence des mafieux « yougoslaves » en Afrique du Sud.

Par Jacqueline Dérens Georgije Gorg Darmanović, aussi connu sous le nom de George Darmanovich, a été abattu dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 mai par des tireurs à moto, dans le quartier de Novi Beograd. Un règlement de comptes entre mafieux sud-africains qui a trouvé son épilogue en Serbie. Celui qu’on appelait parfois Boris, « le Boucher » ou « le Diable », n’était pas qu’un simple caïd du milieu, il avait des relations politiques au plus haut niveau et était la source du journaliste Jacques Pauw, dont le livre The President Keepers a fait grand bruit lors sa parution en Afrique du Sud. Preuves à l’appui, l’ouvrage mettait au grand jour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous