Serbie : apologie des crimes de guerre en chanson dans une école de Novi Sad

| |

Des élèves d’une école de Novi Sad ont été filmés en train de danser sur une chanson de Baja Mali Knindža, faisant l’apologie des crimes de guerre en Bosnie-Herzégovine. La vidéo a provoqué un tollé en Serbie, mais elle révèle bien l’ambiance nationaliste qui domine l’éducation.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) La vidéo a suscité une vague de réactions en Serbie. On y voit des élèves âgés d’une dizaine d’années danser au rythme de la chanson « Ne volim te Alija », dans le cadre d’une festivité scolaire à l’école Vasa Stajić, à Novi Sad. Interprété par le chanteur folk Mirko Pajčin, alias Baja Mali Knindža, le morceau controversé glorifie les crimes de guerre commis contre la population bosniaque pendant la guerre en Bosnie-Herzégovine. Baja Mali Knindža est connu pour son répertoire nationaliste faisant, entre autres, l’éloge des criminels de guerre Ratko Mladić et Radovan Karadžić, condamnés pour le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous