Serbie : le ministre de l’Intérieur veut réécrire les manuels scolaires d’histoire

| |

La proposition a suscité l’enthousiasme des députés de la majorité : Aleksandar Vulin, le ministre de la Police, estime que l’État devrait directement écrire les manuels d’histoire.

Traduit et adapté par Milica Čubrilo-Filipović (article original) Ce n’est pas un gag. C’est bien le ministre de l’Intérieur du gouvernement serbe, Aleksandar Vulin, qui a énoncé le 24 février dernier ce que devrait être le contenu des manuels scolaires d’histoire. « Les livres d’histoire doivent être écrits par l’État serbe, tandis que les autres peuvent se trouver sur le marché », a-t-il en effet estimé au Parlement serbe. Ainsi, « on aura au moins une page sur Jasenovac et on ne permettra pas à des éditeurs étrangers de nous expliquer ce qui s’est c’est passé à Srebrenica ». Cette proposition a été approuvé par un tonnerre d’applaudissements des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous