Guerre en Ukraine : les lycéens de Serbie penchent pour la Russie

| |

« Mais vous, vous êtes de quel côté ? » Voilà la question qui revient très souvent ces derniers jours dans les cours d’histoire-géo en Serbie. La plupart des lycéens ont déjà leur opinion, qui reflète celle diffusée par les médias grands publics, très pro-russes, notent leurs professeurs.

Traduit par Chloé Billon (article original) L’impression est unanime : la majorité des lycéens sont du côté de la Russie. C’est en tout cas ce que notent les professeurs d’histoire avec qui Danas s’est entretenu. Comme partout en Europe, la guerre en Ukraine était le sujet n°1 de préoccupation pour les élèves les premiers jours de l’invasion russe, beaucoup redoutant une possible extension du conflit jusqu’à la Serbie. Mais plus le temps passe, plus leur intérêt faiblit. Comme le raconte Aleksandar Markov, qui enseigne à Belgrade, presque toutes ses classes lui ont demandé de quel côté il était. « J’essaie d’expliquer à mes élèves que ce n’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous