Serbie : Aleksandar Vučić, les hooligans et les réseaux criminels

| |

Qui sont les civils qui ont « protégé » la cérémonie d’investiture présidentielle d’Aleksandar Vučić, le 31 mai, agressant violemment protestataires et journalistes ? L’enquête de KRIK établit que, parmi ces gros bras, se trouvaient des figures connues des milieux criminels serbes. Entre politiques et hooligans, avec Vučić, rien ne change.

« Vous m’étranglez... Vous m’étranglez ! Je n’ai rien fait ! », crie un jeune manifestant anti-Vučić, alors qu’un groupe de baraqués le traîne par le cou. Les mêmes se tournent alors vers une journaliste de Danas, qui essaie d’interviewer un homme âgé tenant une pancarte hostile au gouvernement : « Arrêtez de prendre des photos ou je saisis votre téléphone », ordonne l’un des individus, avant d’emmener la journaliste à l’écart. Un homme tient un photographe par le cou, tandis qu’un autre lui retient les bras pour l’empêcher de prendre des photos des manifestants... Après ces incidents, le Président Vučić a d’abord présenté ses excuses, puis il a justifié ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous