Serbie : à Subotica, le SNS veut « récupérer » Danilo Kiš

|

La mairie de Subotica a décerné le titre de citoyen d’honneur à titre posthume à Danilo Kiš (1935-1989), natif de la ville. Sa première épouse, la critique de théâtre Mirjana Miočinović, dénonce une « récupération politique », car les valeurs du SNS sont à l’opposé de celles de l’immense écrivain yougoslave.

Traduit par Chloé Billon Le vendredi 21 juin, Mirjana Miočinović a envoyé une lettre ouverte aux autorités de Subotica, demandant à ce que la décision soit « purement et simplement annulée ». Signée à ce jour par plus de 160 personnalités du monde de la culture, de l’éducation et des sciences, dont, la pétition juge « indécente et inacceptable » cette initiative du maire de Subotica, Bogdan Laban, membre du SNS au pouvoir, « dont les actes montrent qu’il n’a ni compris, ni reconnu les qualités artistiques et morales de l’œuvre littéraire de Danilo Kiš ». « Au contraire, la mairie actuelle de Subotica mène une politique culturelle, et des politiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous