Roumanie : Laura Codruța Kövesi, figure de la lutte anti-corruption, est révoquée

| |

Le gouvernement a obtenu la tête de Laura Codruța Kövesi, la chef de la Direction nationale anti-corruption (DNA). Lui-même menacé par une procédure de destitution, le Président Klaus Iohannis a signé le décret lundi. La procureure s’opposait notamment aux réformes de la justice que le Parti social-démocrate (PSD) veut introduire.

Par Fl. Cass. Le Président Klaus Iohannis, cédant à la pression de la coalition au pouvoir menée par le Parti social-démocrate (PSD), a signé lundi 9 juillet le décret de révocation de Laura Codruța Kövesi, procureure en chef de la Direction nationale anti-corruption (DNA). Depuis le retour au pouvoir du PSD, elle était au centre d’une guerre complexe entre des politiciens poursuivis pour corruption et les institutions judiciaires. Son éviction survient cinq semaines après un jugement de la Cour constitutionnelle (CCR) obligeant le Président roumain à suivre la décision du ministre de la Justice Toader Tudorel, qui demandait sa révocation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous