Monténégro : l’impossible restitution des biens des communautés religieuses ?

| |

C’est un dossier brûlant que le gouvernement veut de nouveau ouvrir. Est-il possible de restituer les biens usurpés aux différentes communautés religieuses ? L’Église orthodoxe monténégrine revendique pas moins de 600 églises et 60 monastères, dont elle a été dépossédée dès 1918, tandis que la Communauté islamique rappelle que des centres urbains entiers avaient autrefois le statut de vakuf, de fondations pieuses.

Par Srđan Janković Après plusieurs décennies de vaines tentatives de réglementation institutionnelle des rapports entre l’État et les communautés religieuses du Monténégro, le gouvernement vient d’annoncer qu’une loi sur la restitution des propriétés était en cours de préparation. Les communautés religieuses espèrent être associées à son élaboration. « L’analyse du projet est actuellement en cours. Après son adoption, il sera procédé à l’analyse et au traitement des demandes de restitution des biens », précise un rapport gouvernemental sur l’état des libertés individuelles et des droits de la personne, présenté début octobre. En 2015, le gouvernement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous