Vreme

Religions : l’Église orthodoxe serbe face aux dissidences en Macédoine et au Monténégro

| |

En plein clash avec les autorités et l’Église monténégrines, l’Église orthodoxe serbe fait également face aux vélléités d’émancipation de l’Église macédonienne et à l’hostilité de l’État. Depuis 2000, les deux Églises sont même ouvertement en conflit. Comme au Monténégro, ceux qui ont choisi de rester dans le giron de l’Église serbe font l’objet d’attaques répétées. Second volet du tour d’horizon régional par Vreme des conflits qui agitent l’Église orthodoxe serbe.

Par Jelena Jorgačević Au Monténégro, on compte 571 églises et 60 monastères et, selon des calculs récents, la surface totale des biens immobilier de l’Église atteint 12 km². Le président du parti social-démocrate (SDP), Ranko Krivokapić, l’un des plus fervents défenseurs de l’Église orthodoxe monténégrine [1], a menacé à plusieurs reprises l’Église serbe de récupérer ses biens immobiliers et plus particulièrement le monastère Ostrog [2]. Il promet en même temps à l’Église orthodoxe monténégrine le retour des biens qui lui ont été volés. Mais les menaces arrivent aussi directement de l’Église orthodoxe monténégrine qui affirme avoir droit à une restitution (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous