Musique : avec Jugoton Funk, le groove non-aligné a enfin son anthologie

| |

Cela faisait longtemps qu’on l’attendait, Dr Smeđi šećer et Višeslav Laboš l’ont faite. Les deux diggers croates viennent de sortir la première compilation dédiée à la funk yougoslave. Une virée exceptionnelle, en pattes d’eph et col pelle à tarte, dans les trésors suintants le groove du label Jugoton. Interview. Sous la boule à facettes évidemment.

Propos recueillis par Simon Rico Le Courrier des Balkans (CdB) : Votre compilation est titrée Jugoton Funk et couvre la décennie qui court de 1969 à 1979 – grosso modo de l’invention de la funk par James Brown à la disco de Cerrone. Cela veut-il dire qu’il existait une véritable scène funk dans la Yougoslavie du Maréchal Tito ? Dr. Smeđi Šećer (S.Š) : Non, pas vraiment. Ce qu’on qualifie aujourd’hui de « Jugofunk » couvre en réalité des styles de musicaux bien différents : rock psychédélique, jazz, pop et même parfois folk. Les artistes qui revendiquaient le fait de jouer de la funk étaient assez rares en Yougoslavie : on peut les compter sur les doigts (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous