Croatie : vers un raz-de-marée rouge et vert à la mairie de Zagreb ?

| |

Le récent décès de Milan Bandić, l’indéboulonnable maire de la capitale croate, a ouvert un boulevard à la plateforme citoyenne Zagreb je Naš, emmenée par Tomislav Tomašević. À dix jours du vote du 16 mai, sa liste caracole en tête des sondages. Le jeune et ambitieux dirigeant de Možemo, le Podemos local, veut « reconstruire un Zagreb différent », plus social et plus durable. Entretien.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) Tous les sondages prédisent la très large victoire la plateforme citoyenne Zagreb je Naš (Zagreb est à nous) emmenée par Tomislav Tomašević aux élections municipales du 16 mai. Ce scrutin aura lieu sans Milan Bandić, qui gouvernait la ville sans interruption depuis plus de 20 ans. L’édile controversé, impliqué dans de multiples scandales de corruption, est mort brutalement d’une crise cardiaque, fin février, à quelques semaines de la fin de son mandat. Depuis la disparition de son principal rival, Tomislav Tomašević caracole en tête des enquêtes d’opinion, recueillant plus d’intentions de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous