Municipales en Bosnie-Herzégovine : un énorme désir de changement

| |

Débâcle du SDA à Sarajevo, débâcle du SNSD de MIlorad Dodik à Banka Luka et en Republika Srpska. Les électeurs ont exprimé leur désir de changement à l’occasion des municipales de dimanche. La participation s’élève finalement à 50% des inscrits.

Du fait de la pandémie de Covid-19 et des mesures de distanciation, c’est une campagne bien particulière qui s’est déroulé en Bosnie-Herzégovine, avec pas ou très peu de meetings électoraux. Peu de formations se sont repliées sur Internet, hormis Naša Stranka (NS) qui a investi pleinement ce moyen de communication, en plus de déployer de petits stands dans la rue pour maintenir un lien physique avec les potentiels électeurs. Dans une Bosnie-Herzégovine où les partis ethno-nationalistes règnent sur la vie politique depuis la fin de la guerre, tout semble encore une fois joué d’avance. Quelques candidatures laissent toutefois entrevoir de rares (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous