Élections locales en Bosnie-Herzégovine : comment faire campagne en temps de pandémie ?

| |

Avec l’interdiction des grands rassemblements, les partis politiques doivent réorienter leur campagne. Ils privilégient les réseaux sociaux, la rencontre des électeurs sur le terrain et les assemblées locales, principal outil de clientélisme des grands partis.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) C’est dans le contexte de la pandémie de Covid-19 que, le 16 octobre, la campagne pour les élections locales en Bosnie-Herzégovine a été lancée. Elle durera jusqu’au 14 novembre, veille du scrutin. La Commission électorale centrale (CIK) a demandé aux partis politiques de respecter les mesures sanitaires mises en vigueur. L’impossibilité de tenir de grands meetings influe sensiblement sur la communication politique qui, dans le pays, s’appuie traditionnellement sur ces grands rassemblements. Les partis s’en remettent donc aux médias, aux réseaux sociaux, mais aussi aux précieuses mjesna (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous