Monténégro : la police découvre 93 ressortissants de Taïwan détenus à Podgorica

| |

Ils étaient détenus dans trois maisons situées dans la même petite rue de Podgorica. Mercredi 8 janvier, la police du Monténégro a démantelé un réseau de traite des êtres humains, arrêtant huit trafiquants supposés et découvrant 93 victimes, apparemment originaires de Taïwan.

Traduit par JAD La police monténégrine affirme avoir détruit « le plus important réseau de traite des êtres humains dans les Balkans », dans un communiqué publié le 9 janvier. « Une action internationale menée en lien avec Interpol et Europol a abouti à l’arrestation de huit personnes soupçonnées de traite des êtres humains et à l’identification de douze victimes de ce crime. 85 personnes sont en cours d’identification. » Le lendemain, la police annonçait sur twitter l’identification de quatorze autres personnes. Istraga u vezi prekinutog lanca trgovine ljudima dala rezultate na identifikovanju još 1⃣4⃣ zrtava. #Policija 🇲🇪 identifikovala je (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous