Trafic de cigarettes : un défi pour tous les pays des Balkans

|

Dans les pays successeurs de l’ancienne Yougoslavie, on estime que 7,5 milliards d’euros de recettes fiscales s’évaporent chaque année, soit 4,5% du PIB régional, et le trafic des cigarettes arrive toujours en tête de la contrebande. Rien d’étonnant : les taxes représentent 85% du prix du paquet et un adulte sur trois de la région est fumeur. Tour d’horizon.

Par Milorad Milošević et Goran Kapor La police a encore saisi le 2 octobre dernier une cargaison de cigarettes dans le village de Vladne, près de Tuzi. Les profits annuels réalisés par le trafic des cigarettes sur le territoire de l’ancienne Yougoslavie sont estimés à plus de 200 millions d’euros, soit 0,22 % du PIB de la région. En Bosnie-Herzégovine et au Monténégro les profits réalisés s’élèvent à plus de 0,5% du PIB. Tels sont les résultats du projet de recherches de l’Institut d’économie de Zagreb, intitulée « Balkan Smugg : le commerce illégal des produits dérivés du tabac : expérience des citoyens et opinions sur le trafic de la route des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous