Kosovo : Manifesta, la biennale nomade européenne d’art contemporain pose ses tentes à Pristina

| |

L’été 2022 sera inscrit dans la mémoire de Pristina et des artistes kosovars comme l’année de Manifesta, la Biennale nomade européenne. Les cent artistes qui y participent ont transformé la capitale du Kosovo en musée d’art contemporain temporaire, lui rendant son espace public et faisant parler du pays... en bien. Reportage.

Par Nerimane Kamberi « Quand le soleil se couche, nous repeignons le ciel » Le soleil s’est couché, retour dans le centre-ville. Posés sur le toit de l’hôtel Grand, l’œuvre de Petrit Halilaj – des étoiles lumineuses et un vers en albanais « Kur dielli perëndon, ne e ngjyrosim qiellin » (Quand le soleil se couche, nous repeignons le ciel) – est une invitation au voyage dans la Voie lactée ou dans la nuit profonde qui est tombée sur la capitale. L’artiste kosovar a remplacé avec poésie et lumière les étoiles que l’hôtel a perdues depuis longtemps. L’artiste des fleurs et des oiseaux gigantesques a cette fois choisi de nous emmener dans son monde (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous