Macédoine du Nord : à cause du coronavirus, moins d’argent de la diaspora

| |

Tous les ans, des centaines de millions d’euros envoyés par la diaspora affluent en Macédoine du Nord. En raison de l’épidémie et de la récession, le montant promet cette année d’être bien plus faible et de fragiliser une économie déjà mal en point.

Traduit et adapté par Jaklina Naumovski (Article original) « La pandémie de coronavirus a entraîné le licenciement de nombreux travailleurs vivant à l’étranger et les conséquences sont déjà ressenties par leurs familles, qui dépendent de l’argent qu’ils envoient », constate la Banque mondiale. Un phénomène qui risque de pénaliser fortement la Macédoine du Nord, très dépendante de l’aide financière de sa diaspora. Ces transferts de fonds viennent notamment soutenir la consommation intérieure et le secteur du BTP. Selon l’ancien ministre des Finances, Xhevdet Hajredini, l’argent de la diaspora a pesé jusqu’à 20% du PIB macédonien, ce que confirment (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous