Dnevnik

Macédoine : la diaspora resserre les cordons de sa bourse

| |

Nul ne semble pouvoir être épargné par la crise qui secoue actuellement l’économie mondiale. Ressource déterminante pour l’économie macédonienne, la diaspora devrait vraisemblablement diminuer l’envoi de ses fonds vers le pays en 2009. La récession n’est pas la seule responsable de ce phénomène : les mauvaises conditions d’investissement et des modalités d’épargne trop peu attractives pour les étrangers le sont tout autant. Il faudra pourtant que la Macédoine trouve une solution, quand on sait que les fonds envoyés par les migrants ont représenté 11% du PNB en 2007.

Par Biljana Krstevska En raison de la récession économique, la diaspora macédonienne devrait envoyer moins d’argent en 2009 que les années précédentes. La Banque mondiale prévoit en effet une réduction des transferts de fonds à l’échelle mondiale. Les prévisions du Fond monétaire international sont elles aussi alarmistes. Selon les premières données disponibles pour 2008, il ressort que les expatriés, en plus d’avoir envoyé moins d’argent qu’en 2007, ont dans le même temps retiré une partie de leur épargne placée dans les banques macédoniennes. En ce qui concerne les envois d’argent des migrants vers leur pays d’origine, les pronostics du Fonds (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous