Macédoine du Nord : affaire Racket, sept ans de prison pour l’ancienne procureure spéciale

| |

La sanction était attendue, mais les juges ont eu la main lourde contre Katica Janeva, reconnue coupable de « corruption ». Bojan Jovanovski, le cerveau du chantage visant un oligarque inculpé, a écopé de neuf ans. Leurs avocats, qui dénoncent un verdict « brutal », vont faire appel.

Par Jaklina Naumovski L’affaire Racket avait défrayé la chronique durant tout l’été 2019. Elle vient de connaître, le 17 juin, son premier épilogue judiciaire. Après six mois de procès, le verdict est tombé : sept ans de prison ferme pour l’ancienne procureure spéciale, Katica Janeva et neuf ans pour l’ancien people reconverti en patron de chaîne télévisée, Bojan Jovanovski dit Boki 13. Le troisième protagoniste, Zoran Mileski dit Zoki Kičeec, qui avait rapidement plaidé coupable, a déjà écopé de trois ans ferme. Petit rappel des faits : Boki 13 et Zoki Kičeec auraient tenté de faire chanter Orce Kamčev, un oligarque sous le coup d’une inculpation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous