Macédoine du Nord : douze ans de prison pour l’ancien chef du renseignement

| |

Le procès des écoutes téléphoniques illégales se solde par de lourdes peines : douze ans de prison pour Sasho Mijalkov, l’ancien chef des renseignements de l’époque Gruevski, quatre ans pour l’ancienne ministre de l’Intérieur Gordana Jankuloska... Entre 2008 et 2015, 20 000 personnes avaient été écoutées illégalement.

Traduit et adapté par Jan (article original) Le verdict est tombé vendredi dans le procès « Target », qui jugeait des écoutes téléphoniques de grande ampleur et la destruction des équipements liés à ces écoutes. Cette affaire avait été dévoilée en 2015 par Zoran Zaev, alors chef de l’opposition. Inculpé pour « association de malfaiteurs », « abus de pouvoir et d’autorité officielle », l’ancien chef de la Direction de la sécurité et du contre-espionnage (UBK), Sasho Mijalkov, a été condamné à douze ans de prison. Parmi les autres inculpés majeurs, on retrouve l’ancienne ministre de l’Intérieur, Gordana Jankuloska, qui écope de quatre ans de prison, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous