Covid-19 au Kosovo : la communauté serbe toujours coupée de Pristina

| |

Le coronavirus ne va pas réunifier le Kosovo. Les institutions sanitaires ne sont pas en mesure de surveiller la propagation de l’épidémie dans les localités serbes du Nord. Les cas de Covid-19 ne sont en effet pas officiellement notifiés à Pristina, mais à Belgrade.

Traduit par Milica Čubrilo-Filipović Même en temps de pandémie, Pristina n’arrive pas à appliquer sa juridiction sur les communautés serbes. Les trois cas signalés à ce jour, deux dans le Nord du Kosovo (à Mitrovica-Nord et Leposavić) et un dans la municipalité de Gračanica (près de Pristina), ont été notifiés à Belgrade et l’analyse des échantillons a été effectuée par l’Institut de virologie Torlak, à Belgrade également. Les personnes infectées ont été transférées à Niš, le centre clinique régional serbe le plus proche du Kosovo. C’est par le biais d’« autres institutions du Kosovo » que celles de la Santé publique que les autorités kosovares obtiennent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous