Serbie : la Russie, le plan B d’Aleksandar Vučić ?

| |

À quoi le Président Aleksandar Vučić joue-t-il avec Vladimir Poutine et la Russie ? Aleksandar Popov, directeur du Centre pour le régionalisme de Novi Sad, et Dušan Spasojević, doctorant de la Faculté des sciences politiques de Belgrade, répondent à Omer Karabeg.

Propos recueillis par Omer Karabeg Omer Karabeg (O.K.) : Quand on évoque les liens entre Belgrade et Moscou, on explique en général que la Serbie a besoin du soutien d’une puissance comme la Russie, qui défend ses intérêts au sujet du Kosovo et de la Republika Srspka, et qui peut mettre son véto Conseil de sécurité des Nations unies, comme il y a deux ans lors d’une résolution sur le génocide de Srebrenica. Mais y-a-t-il des raisons internes au rapprochement avec la Russie ? Le système politique serbe ne ressemble-t-il pas plus au modèle russe qu’à celui des démocraties occidentales ? Aleksandar Popov (A.P.) : La Russie a mis son véto lors (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous