Élargissement aux Balkans occidentaux : la faillite de l’Union européenne

| |

C’est un message incompréhensible qu’ont délivré les dirigeants européens à Bruxelles, en ouvrant les bras à l’Ukraine et à la Moldavie, mais en fermant une fois de plus la porte aux Balkans occidentaux. Hormis des motifs purement politiques, rien ne peut justifier de telles décisions. Éditorial.

Traduit par Manon Rumiz (article original) et adapté par la rédaction Ces derniers jours resteront comme parmi les pires qu’aient connus les Balkans occidentaux et l’élargissement européen. Un paradoxe tant la guerre en Ukraine semblait avoir ouvert la porte à une nouvelle réflexion politique sur l’avenir du continent, en laissant espérer le dépassement des intérêts strictement nationaux, qui conduisent à l’effritement de l’avenir de l’UE minée par ses divisions internes. Les récentes recommandations de la Commission européenne et les décisions du Conseil européen du 23 et du 24 juin ont anéanti tout espoir. Il ne s’agit pas de critiquer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous