Bosnie-Herzégovine : l’UE rallonge les crédits pour le déminage

| |

Plus de 20 ans après la fin de la guerre, 2,2% du territoire du pays seraient toujours potentiellement infestés par des mines. L’UE accorde un nouveau crédit, tout en repoussant l’objectif de 2020 à 2025 d’une Bosnie-Herzégovine sans mines anti-personnelles.

(Avec Nezavisne Novine) — L’Union européenne vient d’accorder 1,1 million d’euros à deux nouveaux projets de déminage en Bosnie-Herzégovine, l’un concernant la délimitation des zones suspectes et l’autre la création d’une base de données et d’une application Web. L’accord a été signé le 23 septembre par l’adjoint au représentant de l’UE en Bosnie-Herzégovine, Khaldoun Sinno, le ministre des Affaires civiles de Bosnie-Herzégovine, Adil Osmanović, et la représentante de l’UNDP, Marina Pendeš. Depuis 1995, l’UE a déjà consacré 46 millions d’euros aux opérations de déminage en Bosnie-Herzégovine. Pourtant, plus de 20 ans après la fin de la guerre, des mines non (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous