Terrain miné

Bosnie-Herzégovine : 15% de la population toujours directement menacés par les mines

| |

Les mines tuent toujours en Bosnie-Herzégovine. Depuis 20 ans, plus de 600 personnes sont mortes dans les forêts et les montagnes où passaient les lignes de front. Et le déminage risque encore de durer des années.

Par Rodolfo Toè Les mines de la dernière guerre posent toujours de graves problèmes en Bosnie-Herzégovine. Selon les données publiées par le quotidien de Sarajevo Oslobodjenje, 1 176 kilomètres carrés du territoire bosnien seraient toujours minés. 120 000 mines seraient toujours dangereuses, ce qui constitue une menace pour plus de 540.000 personnes, soit 15% de la population totale du pays. Toujours selon Oslobodjenje, qui cite des déclaration du ministre des Affaires civiles de Sarajevo, Adil Osmanović, « un dixième des citoyens bosniens sont très menacés par les mines », et 71% sont faiblement en danger. Vingt ans après la guerre, les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous