Kosovo : après deux meurtres, les bureaux de paris ont été fermés

| |

Le 22 mars, la police a fermé tous les bureaux de paris au Kosovo. Cette action fait suite à une motion parlementaire, soutenue par tous les partis, visant à interdire les établissements de jeux après le meurtre de deux employés.

(Avec Balkan Insight) – Tout est allé très vite. Après deux assassinats, en l’espace de quelques jours, dans des établissements de jeux, les députés du Kosovo ont voté lors d’une séance extraordinaire du Parlement vendredi 22 mars la suspension des activités de jeux d’argent. Immédiatement, la police a fermé les bureaux de paris. « Le premier point pour le gouvernement est d’initier des procédures légales afin de suspendre la loi autorisant les paris », a déclaré Avdullah Hoti, le chef du groupe parlementaire de la Ligue démocratique du Kosovo au Parlement, à l’origine de cette motion. Il demande l’introduction, d’ici 30 jours, d’une nouvelle loi visant à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous