Kosovo : « le Tribunal spécial jugera tous les crimes de guerre, pas seulement ceux de l’UÇK »

| |

Le Tribunal spécial pour les crimes de guerre devrait prochainement émettre ses premiers actes d’accusation. À l’occasion de sa première visite au Kosovo, la présidente du Tribunal, la juge bulgare Ekaterina Trendafilova, rappelle que même si elle a été créée en conséquence du rapport de Dick Marty, cette juridiction doit juger tous les crimes de guerre commis au Kosovo, pas seulement ceux de l’UÇK.

Propos recueillis par Amra Zejneli Le Tribunal spécial pour les crimes de guerre au Kosovo, basé à la Haye, a pour mandat d’enquêter sur les crimes commis au Kosovo depuis le début de l’année 1998 jusqu’à la fin 2000. Il a été formé suite au rapport du sénateur suisse Dick Marty sur les crimes qui auraient été commis par « des membres de l’Armée de libération du Kosovo à l’encontre de leurs rivaux politiques et des minorités ethniques ». Radio Slobodna Evropa (RSE) : C’est votre première visite au Kosovo depuis que vous avez été élue présidente du Tribunal spécial en janvier 2017. Quel est le but de cette visite ? Ekaterina Trendafilova (E.T.) : (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous