Grèce : pitié pour les chiens errants de la crise

| |

Des meutes de chiens errants rôdent dans les villes grecques, multipliant les incidents. Souvent, ces animaux ont été abandonnés par leurs maîtres à cause de la crise économique. Des associations se mobilisent, en Grèce et à l’étranger, pour tenter de leur venir en aide, mais des campagnes de stérilisation semblent indispensables.

Par Gilda Lyghounis Certains disent qu’ils sont un million, d’autres estiment qu’ils seraient tout au plus 600 000 dans le pays. L’inquiétude est palpable. Anastasia Chanu, directrice de l’école primaire de la ville Pella, en Macédoine centrale, s’affole ainsi dans un appel à l’aide publié sur le site de l’établissement : « Une meute de chiens errants pénètre régulièrement dans la cour de l’école, effrayant les enfants et salissant les aires de jeux. Les parents se sentent obligés de conduire leurs enfants en voiture, alors que, dans notre petite ville, ils venaient toujours à pied. Aidez-nous ! ». Personne ne peut plus ignorer le problème : tout (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous