Génocide et crimes contre l’humanité : Ratko Mladić finira ses jours en prison

|

C’est un moment que les victimes attendaient depuis plus d’un quart de siècle. En appel, les juges du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux basé à La Haye ont confirmé la perpétuité requise en première instance contre l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie.

Par la rédaction Mise à jour - 16h30 : La peine requise en première instance a été confirmée : Ratko Mladić écope de la prison à vie pour les crimes commis entre le 12 mai 1992 et le 18 novembre 1996 quand il était à la tête de l’armée des Serbes de Bosnie. L’accusation de génocide n’est retenue que pour Srebrenica, pas dans d’autres municipalités de Bosnie-Herzégovine comme l’espéraient les victimes. (Avec Agences) – L’issue du procès ne fait guère de doute : cet après-midi, les juges du Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux, l’instance qui a repris les travaux du TPIY après sa fermeture fin 2017, devraient suivre la décision délivrée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous