Gaza : le conflit en Palestine divise le Kosovo et Vetëvendosje

| |

En 2014, Vetëvendosje dénonçait le massacre des civils palestiniens à Gaza. En 2021, le gouvernement dirigé par Vetëvendosje évoque « le droit d’Israël à se défendre ». Une position saluée par certains analystes, mais qui passe mal dans l’opinion publique du Kosovo.

Par Belgzim Kamberi Lecture « Comme chaque État, Israël a le droit et l’obligation de défendre son peuple, alors que plus de 2000 missiles ont été tirés sur des civils par le Hamas qui prend en otage les civils palestiniens. Nous déplorons toutes les victimes, nous demandons d’arrêter la violence et de rechercher des solutions pacifiques ». Ce tweet du ministère des Affaires étrangères du Kosovo sur la crise israélo-palestinienne a provoqué de vives réactions - parce qu’il est arrivé bien tard et en raison de son contenu. Le nouveau gouvernement du Kosovo, dirigé par le mouvement Vetëvendosje, se réclame de la gauche progressiste et de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous