Gastronomie : le vin en Serbie, une si longue histoire

| |

Introduit par les Romains dans les Balkans, le vin a profondément façonné les territoires qui se trouvent aujourd’hui en Serbie et au Kosovo. Des villages viticoles de Metohija/Dukagjin aux vignobles de Voïvodine et du Banat développés par les colons allemands, il a partout accompagné l’histoire des hommes. Petit voyage dans le temps sur ces terroirs méconnus.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) C’est dans la localité de Vinča, à proximité de Belgrade, que se trouveraient les premières traces de production viticole sur le territoire de l’actuelle Serbie. Celles-ci remonteraient au Néolithique mais, faute de preuves solides, il s’agit pour le moment d’hypothèses. Les habitants de l’époque ont bien laissé derrière eux des restes que les archéologues supposent être du raisin sauvage, mais celui-ci ne servait probablement que d’aliment. Et l’usage des amphores découvertes à Vinča n’a toujours pas été confirmé : servaient-elles à conserver du vin ou une autre boisson proche de la bière, à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous