Européennes en Roumanie : soupçon de cartel électoral entre le PSD et l’Union magyare

| |

Aux dernières élections européennes, le parti de la minorité hongroise de Roumanie, l’UDMR, a fait campagne pour « une Europe forte dans une Transylvanie qui se développe ». Pourtant, c’est bien loin des régions traditionnellement peuplées de Hongrois que l’Union magyare a réalisé ses scores les plus surprenants. Elle a en effet bénéficié d’un petit coup de main du PSD pour sa campagne.

L’Union démocrate magyare de Roumanie est parvenue à faire élire in extremis deux députés au Parlement européen lors du scrutin de dimanche 26 mai. Autrefois parti hégémonique des quelques deux millions de Hongrois de Roumanie, capable de réunir 8,9% des suffrages en 2009, l’UDMR a senti plusieurs fois le vent du boulet durant cette campagne électorale, plusieurs instituts de sondage lui pronostiquant un score inférieur au seuil éliminatoire de 5%. « Si nous examinons de près les votes recueillis par l’UDMR à l’échelle des comtés et les comparons aux votes exprimés lors des élections législatives de décembre 2016, il y a de quoi tomber de sa chaise », écrit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous