Le Courrier des Balkans

Minorités hongroises des Balkans : l’irrésistible appel de Budapest

| |

Le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán a simplifié la procédure de naturalisation pour les « Hongrois de l’extérieur », ressortissants de pays voisins depuis le Traité de Trianon qui a modifié les frontières hongroises au lendemain de la Première Guerre mondiale. Plus de 500 000 personnes devraient déposer une demande de citoyenneté d’ici la fin de l’année.

Par Corentin Léotard « Magyarnak lenni jó ! ». « Qu’il est bon d’être Hongrois ! », s’était exclamé László Tokés, député du Parti populaire européen et grande figure politique des Hongrois de Roumanie, en recevant sa citoyenneté hongroise au mois de mars 2011. Depuis l’introduction d’une procédure simplifiée au 1er janvier 2011 selon laquelle il n’est plus nécessaire de résider sur le territoire hongrois pour obtenir un passeport, il a été imité par beaucoup : 370 000 demandes de citoyenneté ont été déposées par des Hongrois des pays voisins, et plus de 320 000 candidats ont déjà prêté leur serment de citoyenneté hongroise. Ce sont les consulats de Miercurea (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous