Refaire de Sainte-Sophie une mosquée : la nouvelle provocation d’Erdoğan choque la Grèce

| |

En pleine campagne pour les municipales du 31 mars, le Président turc a déclaré dimanche que Sainte-Sophie pourrait perdre son statut de musée pour (re-)devenir une mosquée. Cette idée, annoncée la veille de la fête nationale grecque, fait scandale sur l’autre rive de la mer Égée.

Par Marina Rafenberg À la veille de la fête nationale grecque, le 25 mars, qui marque le début de l’insurrection des Grecs contre l’Empire ottoman en 1821, Recep Tayyip Erdoğan a déclaré que l’ancienne basilique Sainte-Sophie, à Istanbul, pourrait « changer de nom de musée à mosquée ». Interviewé par la chaîne TGRT Haber, le Président turc a affirmé qu’il serait possible que l’accès à Sainte-Sophie devienne gratuit. « Nous ne le ferons pas sous le nom de musée, mais de mosquée Sainte-Sophie », a-t-il précisé face aux journalistes interloqués. En Grèce, ses propos ne sont pas passés inaperçus et ont été décrits par la presse comme une « nouvelle (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous