Turquie : à la découverte des palais du Bosphore

| |

Istanbul, la ville à cheval entre l’Orient et l’Occident, regorge de trésors de l’architecture ottomane. Vous pourrez découvrir le palais de Topkapı ou encore Dolmabahçe. Mais en été, ces hauts lieux du tourisme sont bondés. Pourquoi ne pas aller visiter les palais moins connus comme le Beylerbeyi et le Pavillon Küçüksu Kasri, tout aussi beaux et moins courus ? Suivez les conseils du Today’s Zaman...

Au moment où le processus de décomposition de l’empire Ottoman atteignait son paroxysme, Beylerbeyi servait de prison dorée au Sultan Abdülhamid II qui y vécu après son retour d’exil, de 1912 jusqu’à sa mort en 1918. Le palais de Beylerbeyi comprend six salons de réception et 26 pièces. Il faut absolument voir le salon du rez-de-chaussé ainsi que le Mermer Köşk, sur une des terrasses, un immense kiosque en marbre. Au centre, s’y trouve une fontaine qui était, et est toujours, à la disposition des voyageurs désirant se rafraîchir après leur périple. À l’étage, les deux plus belles chambres s’admirent du vestibule central. Toutes deux sont décorées dans le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous