Dialogue Kosovo-Serbie : un échange de territoires comme « accord final » ?

|

Les rumeurs concernant un possible échange de territoires entre le Kosovo et la Serbie vont à nouveau bon train ces derniers jours sur fond de reprise du dialogue entre Belgrade et Pristina à Bruxelles, avec l’objectif affirmé de parvenir à un « accord final ». Un jeu de billard diplomatique à plusieurs bandes. Explications.

Par la rédaction Vendredi, Ramush Haradinaj l’a martelé : toute partition du Kosovo entre zones serbes et albanaises conduirait immanquablement « à la guerre ». « Pour moi, la division c’est la guerre. Je le dis sans hésiter, il est dangereux d’évoquer une division », a répondu le Premier ministre kosovar, interrogé par TV Dukagjini sur la possibilité d’un échange de territoires entre Belgrade et Pristina. La veille, il avait déjà expliqué qu’il n’y aurait « pas de division, d’échanges de territoires ou de modification des frontières ». Des propos adressés, semble-t-il, au président Hashim Thaçi, en charge du dialogue bilatéral avec son homologue (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous