Économie : le ciel s’assombrit déjà pour la compagnie Air Albania

|

Un an après son lancement officiel, Air Albania connaît un sérieux trou d’air. La « compagnie nationale albanaise », joint venture entre Turkish Airlines, un obscur investisseur et l’État albanais, a ouvert des lignes vers l’Italie. Mais elle n’a toujours pas reçu l’agrément lui permettant de voler dans le ciel de l’Union européenne...

Par la rédaction Le 15 septembre 2018, le gouvernement d’Edi Rama lançait en grande pompe Air Albania, la compagnie aérienne nationale avec un premier vol entre Tirana et Istanbul. L’objectif : favoriser le tourisme en plein boum, alors que le transport aérien est encore à la traîne dans le pays. L’annonce de la création d’une compagnie aérienne nationale est un événement loin d’être anodin, surtout en Europe, mais la nouvelle n’avait alors guère dépassé les frontières albanaises et turques. Ce jour-là, Edi Rama avait déclaré qu’Air Albania n’aurait pu être créée « sans l’initiative et le soutien généreux du Président turc Recep Tayyip Erdoğan ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous