Croatie : hausse des prix après le passage à l’euro, la colère gronde

| |

Le 1er janvier, l’euro est devenu la monnaie officielle en Croatie. Depuis, les plaintes des consommateurs se multiplient contre les innombrables augmentations des produits quotidiens. Face à l’indignation populaire, le gouvernement a promis une réaction urgente.

Par la rédaction (Avec Index) - Au moins 30 centimes d’euros en plus pour un café : c’est l’une des conséquences du passage à l’euro de la Croatie depuis le 1er janvier. Une hausse difficile à digérer au lendemain des fêtes de fin d’année pour de nombreux consommateurs croates, alors que l’inflation a déjà fait grimper les prix de près de 14% en 2022. Sur les réseaux sociaux et dans les médias, les plaintes abondent. Dans les commerces, chez le coiffeur, à la boulangerie, tout a augmenté à des degrés variables, comme en témoignent les centaines de photos prises par les utilisateurs. « Le café au lait dans le bar où je suis allé toute ma vie est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous