Croatie : censure, Église et corruption, bienvenue à la Polyclinique de l’enfance de Zagreb

| |

L’affaire fait grand bruit en Croatie : la justice a tenté de censurer le site indépendant H-Alter pour sa série d’enquête dénonçant les dysfonctionnements de la Polyclinique pour la protection de l’enfance et de la jeunesse de Zagreb. Sa directrice dispose d’influents relais, notamment au sein de l’Église.

Par Chloé Billon (Avec Bilten et H-Alter) - Le 21 septembre, le média indépendant H-Alter s’est vu interdire par la justice le droit de publier des articles concernant la directrice de la Polyclinique pour la protection de l’enfance et de la jeunesse de la ville de Zagreb. Une décision rare, mais suffisamment grave pour que le Syndicat des journalistes de Croatie appelle tous les titres de presse à relayer les infos révélées par H-Alter pour attirer l’attention sur sur cette « intolérable tentative de censure ». Ces derniers mois, H-Alter a publié « Un système de protection ou de maltraitance de l’enfance ? », une série de dix enquêtes sur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous