Croatie : indignation après le lynchage sexiste d’une travailleuse sociale

| |

C’est une bombe qui vient d’éclater en Croatie, pays toujours très conservateur. Les attaques diffamatoires du quotidien Slobodna Dalmacia contre une psychologue pour enfants qui était également travailleuse du sexe pour payer ses études ont suscité une vague d’indignation.

Par Chloé Billon L’affaire a commencé le 1er septembre, avec le titre racoleur du quotidien dalmate : « Une prostituée déjà arrêtée par la police travaille maintenant comme psychologue pour enfants ». Le tout illustré par la photo d’un buste féminin en sous-vêtements, dont la main aux ongles vernis accepte un billet de 50 euros. La jeune femme, dont Slobodna Dalmacija ne révèle pas le nom, comme si l’anonymat justifiait cette entreprise de diffamation, aurait été interpellée à deux reprises alors qu’elle se prostituait pendant ses études. Plus exactement, elle aurait été prise sur le fait lors d’une infiltration de la police de Split. Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous