Croatie : Morpurgo, la librairie mythique de Split, a fermé ses portes

| |

Ouverte en 1860, la librairie Morpurgo est une institution à Split. Symbole de la résistance au fascisme, refuge des idées progressistes, ce haut-lieu de rendez-vous des intellectuels dalmates a fini par baisser le rideau en juin, victime de la faillite de la chaîne Algoritam et d’un marché du livre en chute libre en Croatie. Les habitants de Split se mobilisent pour que rouvre cet espace chargé d’histoire(s).

Propos recueillis par Ivana Perić. Comme il possédait une distillerie, il rachetait aux producteurs leur marc de raisin pour produire des eaux-de-vie, et en tant que vice-président puis président de la Première banque populaire dalmate, il protégeait et stimulait le développement de l’économie locale, en accordant des prêts avantageux aux paysans, artisans et ouvriers. Son indépendance économique lui permettait de s’impliquer librement en politique et dans le développement culturel de la ville. H-A : Après la mort de Vid, la librairie a été reprise par son neveu Eugen Morpurgo, puis par le fils d’Eugen, Aldo. Dans une déclaration adressée en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous