Croatie : la guerre en Ukraine va-t-elle avoir raison du légendaire chantier Brodosplit ?

| |

Lâché par la banque russe VTB, sous sanctions occidentales, le propriétaire du plus grand chantier naval de Croatie a appelé l’État à la rescousse. Mais les discussions bloquent toujours et les 1500 salariés sont presque tous au chômage technique. Récit d’un potentiel naufrage annoncé.

Par Dimša Lovpar La plupart des 1500 travailleurs du chantier naval de Brodosplit ont été mis au chômage technique ces dernières semaines à cause du bras de fer entre le propriétaire du chantier, l’homme d’affaires Tomislav Debeljak, et la banque russe VTB, qui assure le crédit concernant la construction de deux navires. Tomislav Debeljak s’est tourné vers le gouvernement croate pour demander une aide d’urgence, mais les discussions patinent. Si une issue reste envisageable pour sauver ce fleuron industriel croate, il n’est désormais plus impensable que Brodosplit ne vive ses derniers jours. La fermeture du plus grand chantier naval croate (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous